CLUB IMMOBILIER
Menu

Comment vendre sa maison soi-même ?



Il est important de se poser les bonnes questions et de ne pas négliger les aspects juridiques de la vente.


Voici les principaux risques pour le vendeur

  • Faut-il vendre ou acheter d’abord ?
  • Dois-je réaliser des travaux avant de vendre ?
  • Comment s’assurer de la solvabilité d’un acheteur ?
  • Vendre, avec ou sans affiche ?
  • Quelle est la meilleure période pour vendre ?
  • Puis-je rester dans ma maison après la vente ?
  • Quels sont les dangers d’un bien surévalué ?
  • Quel type de prix annoncer : un prix fixe ? Faire un appel d’offre ?
  • A quel moment réaliser les différents contrôles : énergétique (PEB), électrique, citerne à mazout, etc ?
  • Ma maison est-elle en ordre du point de vue urbanistique ?

Ménager la présentation de votre maison


Si Internet est devenu l’outil par excellence pour vendre un bien, sachez qu’il s’agit aussi d’une arme à double tranchant.

Pourquoi ? Car Internet permet en quelques jours de faire connaître votre bien à l’ensemble des personnes à la recherche d’un bien immobilier, tout cela en quelques heures. Il y a 20 ans, cette étape de la mise en vente prenait des mois.

A la vitesse à laquelle votre bien est diffusé, vous n’avez que quelque secondes pour convaincre les acheteurs de s’intéresser à lui.

D’un simple « clic », une présentation peu attrayante amènera un client à se détourner de votre annonce, et ce dès le premier jour de publication. Or, un bien qui ne se vend pas en quelques semaines se retrouve sur les dernières pages des sites, celles que peu de clients consultent (Vous arrive-t-il souvent de consulter les pages 2 et suivantes d’une recherche Google ?).

Votre bien doit plaire au premier coup d’œil, sinon les acquéreurs passeront à côté et ne reviendront pas dessus lorsque vous aurez rectifié le tir…

Aujourd’hui plus que jamais : « Vous n'avez qu'une seule chance de faire une première bonne impression… »

Cela implique aujourd’hui au minimum de montrer une maison rangée, épurée, dépourvue d’éléments qui la personnalisent à outrance. Cela implique également, et c’est important, d’utiliser de belles photos de votre maison.


Fixer correctement le prix (voire l’estimation)

Si le fait qu’un bien tarde à se vendre a toujours été mal perçu par la clientèle qui aura tendance à s’en méfier, cette réalité prend encore une tout autre dimension avec l’apparition d’Internet et d’outil tel qu’Immoweb qui augmente la vitesse à laquelle les clients potentiels sont informés de la mise en vente d’un bien.

Or cette méfiance est rarement basée sur un élément objectif. Il s’agira simplement d’une méfiance basée sur le constat que ce bien est mis en vente depuis un certain temps. Pourtant la plupart des biens qui restent longtemps sur le marché n’ont pas de défauts majeurs, mais auront tout simplement été annoncés à un prix surfait.

Certains sites Internet proposent même aux acquéreurs de connaître l’historique de la mise en vente d’un bien (la date à laquelle il a été publié, les différents prix auxquels il a été affiché, etc.). Mieux vaut donc faire en sorte que votre bien ne traine pas plusieurs mois sur les sites immobiliers.




Copyright 2018 Club Immobilier. Tous droits réservés - Activimmo.