CLUB IMMOBILIER
Menu

Vendre ou acheter d’abord ?



acheter ou vendre mon bien immobilier


Nous sommes propriétaire de notre villa et nous souhaitons la vendre. Devons-nous acheter ou vendre d’abord ?


Cette question est l’une des plus fréquemment posées par de nombreux propriétaires qui envisagent un nouvel achat.

Il n’y a malheureusement pas de réponse toute faite à cette interrogation tant les situations sont différentes pour chacun d’entre nous.

Voyons dès lors les situations dans lesquelles un propriétaire envisage de vendre avant d’acheter et celles dans lesquelles il désire acheter avant de vendre.

Quand achète-t-on avant de vendre :


On peut distinguer 3 cas de figure les plus fréquemment rencontrés.

1°) Votre nouveau projet porte sur un type de bien plutôt rare et donc difficile à trouver. Vous savez dès lors que votre recherche risque de prendre un certain temps. Dans cette situation, il est clair qu’il vaudra mieux d’abord trouver la perle rare que vous convoitez avant de vendre votre maison. L’inverse vous ferait prendre le risque de vous retrouver sans toit étant donné que le délai normal pour signer l’acte authentique après avoir vendu votre maison est de maximum 4 mois. Il est toutefois possible de se réserver la possibilité d’occuper votre maison après l’acte authentique (occuper ma maison après la vente).

2°) Votre capacité financière est telle que votre nouveau projet peut s’envisager sans compter sur la vente de votre bien actuel. Cette situation confortable permet en effet d’envisager sereinement un achat avant de vendre. Elle vous enlève de nombreux stress de devoir trouver rapidement lorsque vous avez vendu votre maison en premier.

3°) La maison de vos rêves est dans un état qui nécessite une lourde rénovation. Dans ce cas également, le fait d’en faire l’acquisition avant de vendre votre maison actuelle représente un avantage non négligeable puisque cela vous permet d’envisager les travaux différemment et surtout de pouvoir entrer dans une maison sans devoir y subir les inconvénients inhérents à une rénovation.

Nos conseils :


- Ne vous précipitez pas pour vendre après avoir acheté, mais vérifiez que l’opération que vous venez de faire pourra effectivement se concrétiser. Vous devez vous assurer que les éventuelles conditions suspensives seront bien levées.


Quelques exemples :

  • La villa que vous venez d’acheter a été construite avec une infraction urbanistique qui doit être régularisée avant l’acte et une condition suspensive a été prévue à ce sujet.
  • Le propriétaire à qui vous venez d’acheter votre maison a des difficultés financières telles qu’il n’est pas certain que le prix soit suffisant pour rembourser ses propres dettes.
  • En raison de certaines circonstances liées à la qualité du vendeur, la vente doit être soumise à l’approbation d’un juge (divorce des vendeurs, présence d’un mineur, administration provisoire du vendeur, médiation de dettes, etc.).

Dans ce type de situations relativement courantes, il est indispensable de vérifier si la vente a de réelles chances d’aboutir avant même de vendre votre maison.

Veillez à ce que l’estimation de votre maison ou villa soit la plus cohérente possible. Il est malheureusement extrêmement courant qu’une personne achète un bien sur la base d’une estimation de sa propre maison qui s’avère impossible à obtenir une fois le bien mis en vente.


Quand faut-il envisager de vendre avant de faire une acquisition ?


1°) Lorsque vos finances ne vous donnent pas droit à l’erreur. Vendre avant d’acheter vous permet alors de connaître exactement le budget que vous pourrez consacrer à votre nouveau projet immobilier.

2°) C’est aussi le cas lorsque vous ne souhaitez pas supporter les frais inhérents à un « crédit pont » qui est une formule de crédit vous permettant d’envisager un nouvel achat avant d’avoir vendu votre bien. Cette formule de crédit peut s’avérer coûteuse, c’est particulièrement le cas si votre maison tarde à se vendre.

3°) Si la personne qui achète votre maison n’est pas pressée de prendre possession de votre maison et vous autorise à continuer à l’occuper après l’acte authentique. Cette situation confortable vous permet alors non seulement d’avoir les finances pour envisager un nouvel achat mais vous permet de bénéficier de plus de temps pour trouver le bien de vos rêves.

Pascal SAPERE




Copyright 2018 Club Immobilier. Tous droits réservés - Activimmo.